Dernière mise à jour
Certains contenus n'ont pas de traduction.

Certificat Crit’Air

Un Certificat qualité de l’air pour favoriser les véhicules les moins polluants

La qualité de l’air est un enjeu sanitaire majeur : 60 % de la population française respire un air pollué. C’est pourquoi l’État a mis en place un plan d’action pour la qualité de l’air pour protéger la santé des populations et favoriser le développement des véhicules à faibles émissions.

La feuille de route issue de la conférence environnementale 2014 a prévu la création d’un dispositif d’identification des véhicules : le Certificat qualité de l’air.

Le dispositif du Certificat qualité de l’air est élaboré en collaboration avec le ministère de l’Intérieur. Il vise à donner la possibilité aux utilisateurs des véhicules les moins polluants de bénéficier d’avantages de circulation.

Le Certificat Crit’Air , comment ça marche ?

Le Certificat qualité de l’air est basé sur une classification des véhicules, en fonction du critère unique des émissions polluantes (oxydes d’azote, particules). Crit’Air doit faciliter l’identification des véhicules les moins polluants par le biais d’une pastille de couleur apposée sur le véhicule et intitulée certificat qualité de l’air.

jpg - 299.5 ko
Tableau de classification des véhicules

Ce système de vignettes s’applique, depuis le 16 janvier 2017,& à Paris, première zone à circulation restreinte (ZCR) de France. Par conséquent, les véhicules les plus polluants (dits « non classés ») ne pourront plus rouler dans Paris de 8h à 20h en semaine.

On distingue 6 classes destinées aux véhicules les plus propres. La nomenclature s’appuie sur les émissions polluantes des voitures particulières, des 2- 3 roues et quadricycles, des poids lourds, dont les autobus. Elle comporte 6 classes dont une classe spécifique est réservée aux véhicules électriques « zéro émission moteur ».

Téléchargez le Tableau de classification des véhicules (format pdf - 763.5 ko - 02/01/2017).

Le Certificat Crit’Air  : mode d’emploi pour les particuliers

Le certificat fait l’objet d’une démarche volontaire pour les usagers qui le souhaitent. Ainsi, l’automobiliste ayant effectué les démarches pour obtenir un certificat qualité de l’air pourra en fonction de la couleur du Certificat et des règles prises par les maires :

  • bénéficier de modalités de stationnement favorables ;
  • obtenir des conditions de circulation privilégiée ;
  • circuler dans des zones à circulation restreinte (ZRC).

Pour obtenir le certificat, il suffit de le demander sur internet via la plateforme www.certificat-air.gouv.fr.