ombre
La sécurité des agents des services routiers de l’État aux abords des chantiers et lors des interventions

Depuis la création des directions interdépartementales des routes (DIR) services gérant les routes et autoroutes nationales non concédées, six agents ont perdu la vie dans l’exercice de leurs fonctions lors de dramatiques accidents. L’imprudence de certains usagers et leur non-respect des consignes de sécurité mettent en danger le personnel en charge de l’exploitation et de l’entretien des routes ; ce non-respect des consignes met également en danger les usagers eux-mêmes. Sur le réseau routier national non-concédé, on dénombre malheureusement en moyenne une soixantaine d’accidents par an concernant les dispositifs de signalisation temporaire de type « flèches lumineuses de rabattement » et « flèches lumineuses d’urgence ».

À l’origine de ces accidents, se trouve très souvent une faute de comportement du conducteur :

Les accidents causant des blessures aux agents d’exploitation se produisent le plus souvent lors des phases délicates de mise en place ou de la dépose de la signalisation, mais également lors de la présence des agents sur la chaussée pour intervention. Trois accidents sur quatre se sont produits lors d’interventions sur chantiers, et un sur quatre lors d’interventions sur événement (accident ou événement lié à un phénomène climatique).

À l’approche d’agents en intervention, les conducteurs doivent ralentir et respecter une vitesse modérée. Il est important de garder une distance de sécurité à tout instant sur la route et de rester concentré pour pouvoir anticiper les dangers liés aux travaux et aux autres automobilistes.

Ministère de l’écologie