Last update
Some contents have no translation.

Le tunnel sous le Mont-Blanc (11 611 m) est un tunnel transfrontalier qui relie Chamonix-Mont-Blanc, (Haute-Savoie en France), à Courmayeur, (Vallée d’Aoste en Italie). C’est le 14ème plus long tunnel routier au monde.

Depuis le 1er juillet 2020 : modification de règlement de circulation dans le tunnel sous le Mont-Blanc. L’accès au tunnel sous le Mont-Blanc est interdit :

* aux véhicules ou ensemble de véhicules ne pouvant atteindre ou maintenir la vitesse de 50 km/h ; * aux véhicules ou ensemble de véhicules, chargement compris, de hauteur supérieure à 4,70 m ; * aux véhicules ou ensemble de véhicules transportant des marchandises dangereuses visées par l’accord européen relatif au transport international des marchandises dangereuses par route (ADR), y compris les marchandises identifiées par les numéros ONU 2919, 3291, 3331, 3359 et 3373 ; * aux véhicules de transport de marchandise de plus de 3,5 t PTAC (poids total autorisé en charge) dont les émissions polluantes sont de catégorie EURO Ø, EURO 1, EURO 2, EURO 3 et EURO 4 au sens de la réglementation communautaire en vigueur au 1er juillet 2020. A ce titre, sont interdits les véhicules de plus de 3,5 t(PTAC) dont la date de 1ère mise en circulation est antérieure au 1er octobre 2006 sauf si le conducteur démontre que son véhicule répond à des normes de pollution équivalentes à celles de la classe EURO 5 ; * aux vélocipèdes et cyclomoteurs, aux véhicules autorisés aux conducteurs sans permis de conduire, aux véhicules non immatriculés ; * aux véhicules munis de chaînes ; * aux véhicules dont l’état général, les conditions d’utilisation, l’équipement ou l’état de pneumatiques peuvent constituer un danger ou une gêne pour la sécurité du trafic, véhicules dont le chargement est mal arrimé ou qui peut répandre sur la chaussée des substances solides, liquides ou visqueuses (y compris la neige), véhicules ou chargements présentant un échauffement anormal ; * aux véhicules émettant des fumées excessives, des gaz toxiques ou véhicules trop bruyants ; * aux engins et tracteurs agricoles, aux véhicules à chenilles ou à bandages pleins, aux engins de travaux publics.

Pour plus de détails, consultez l’arrêté préfectoral n° 2009-3425 du 17 décembre 2009 et l’arrêté préfectoral n°2020-0825 du 18 juin 2020

Retrouvez toute l’actualité sur ATMB.

Consultez également le site du Ministère de la transition écologique